Hello Autumn

23

L’automne a toujours été ma saison préférée. Pour certains, c’est le début du temps gris mais pour moi c’est l’arrivée d’une lumière douce et chaleureuse, des couleurs moins pastels et plus profondes. C’est une saison très propice à la photographie surtout pendant l’heure dorée. Le soleil est bas sur l’horizon, la lumière devient plus douce, les couleurs plus chaudes et les ombres moins dures. Faire des photos juste après le lever du soleil ou juste avant le crépuscule est le meilleur moment pour moi.

Autumn has always been my favourite season. For some of us, it is the beginning of grey, wet, and cold weather but for me it represents a beautiful cycle of loss, regeneration and regrowth once the spring season comes around. During the fall months, the trees burst forth into color and transform the landscape into a sea of red, orange, and yellow hues. It is the most camera friendly season especially during the golden hours. The sun is low in the sky producing a soft light, with warm colours and less contrast, reducing the chances of losing parts of the subject in strong shadows or blown out highlights. Taking the photos during the first hour after sunrise, and the last hour before sunset, is the best time for me.

18

L’automne me rappelle beaucoup mon enfance : les balades dans les bois, l’odeur de la forêt après la pluie, les châtaignes et leurs coques hérissées. J’adorais fabriquer des petits personnages avec des marrons et des allumettes. Souvent je leur fixais les yeux avec des boutons noirs, j’ajoutais des paillettes, je collais les fils de laine pour créer des cheveux ou encore je fabriquais une cape et un masque pour leur donner des airs de super héros. La mise en scène était le moment le plus attendu : mes figurines prenaient vie, j’inventais des histoires à l’infini et le soir, j’essayais de redessiner tout cela dans mon cahier à croquis. Je pense que ce souvenir de ces petites figurines a énormément influencé ma photo macro. Passer des heures à observer la nature, entrer dans un monde imaginaire, me rapprocher de distances où les détails sont difficilement remarquables à l’œil nu, est devenu mon passe-temps préféré. Des modèles, des textures, des formes et des couleurs prenaient une dimension spectaculaire à mes yeux.

Autumn reminds me a lot of my childhood: a random memory in the woods, a fresh forest smell after rain, the chestnuts and their spiky husks. I loved making little figurines of acorns, chestnuts and plenty of leaves. I often customized their eyes with the black pearls, their hair with the web of wool, I even created its cloak, and its masks for transforming them into my favourite super hero. The set scene was the most eagerly awaited moment: my figurines came to life through my storytelling and song and it was it’s like they were alive in my hands. I think these childhood games influenced a lot my macro photography. Spending time alone in nature, slowing down, keeping my eyes wild open, exploring the miniature world around me as full-scale creations and was surrounded by small details that usually are invisible and go unnoticed, became my favourite pastime. Macro photography makes it possible to explore the adventures of a bug’s life. The models, the textures, the shapes and the colours always make spectacular dimensions.

21

La macrographie des insectes est mon sujet favori. Cela demande beaucoup d’entraînement, de patience et de réactivité. Les coccinelles resteront à jamais mes modèles préférés. Elles sont très photogéniques et se prêtent bien à la photo.

The ladybugs will always be my favourite. They are very photogenic and always translate into a great image.

1

6

9

14

J’utilise deux objectifs Macro: Sigma 105mm et Canon 100mm. Selon moi, tous les deux sont d’une qualité parfaite. Je travaille toujours en mode manuel et règle mon ouverture en fonction de l’arrière-plan souhaité. Par exemple, pour obtenir le bokeh scintillant je choisirai la plus grande ouverture: cela permet de définir précisément l’endroit net, en rendant flou ce qui est derrière ou devant le sujet. Par contre, pour obtenir un arrière-plan beaucoup plus prononcé je vais opter pour une petite ouverture. Pour le meilleur rendu de la photo, je me place toujours à la même hauteur que mon sujet, comme si je le regardais droit dans les yeux. Ainsi, il sera beaucoup plus expressif que si vous le photographiez en hauteur. Pour dynamiser mon image j’essaie de jouer avec les courbes, les lignes et les diagonales. Cela guide le regard vers le sujet principal.

I use 2 macro lenses: Sigma 105mm and Canon 100mm. Both of them offer excellent image quality. I always shoot in manual mode and I recommend you to do the same. Why? Because I have control over everything:  I can choose my shutter speed, aperture, and ISO, which affects how much light comes in. This allows me to shoot without using the flash. Aperture settings influence my depth of field: the wider it opens, the more light it lets in. In addition, the wider it opens up the more blurry the background and foreground of your image. When you are setting the number on your camera, the lower the F number, the wider it opens (for example : if I want to obtain soft out of focus background, I will use the widest aperture, such as f/2.8 or wider. It will separate my subject from the background). Our viewpoint has a massive impact on the composition of our macro photography and to obtain the best result, I am always shooting at the same eye level as the subject.

13

15

Il est également très utile d’étudier les insectes qui nous entourent afin de savoir à quel moment il sera le plus intéressant d’aller les photographier.

By the way, I also enjoy studying insects and their habits, which is very helpful for photographing them (for example, morning is a particularly good time to find sluggish, sleeping insects).

27

La composition reste la partie la plus importante et sûrement la plus difficile. Je préfère la photo horizontale mais varier les formats peut aussi être intéressant. En reculant légèrement, on peut intégrer un fond qui va mettre en relief le sujet. Pour composer ma photo, j’utilise toujours un environnement naturel et avant de déclencher, je vérifie la présence d’éléments perturbateurs en arrière -plan (n’arrachez surtout pas quoi que ce soit sous prétexte que l’arrière-plan n’est pas assez parfait). Si c’est le cas, essayez de changer de point de vue et tournez autour de votre sujet pour trouver le meilleur angle possible. Si le sujet semble « plat », j’ajoute quelques gouttes d’eau soit avec un diffuseur pour un effet naturel, soit avec une pipette pour un effet beaucoup plus prononcé. Vous pouvez également ajouter de la glycérine pour former de grosses gouttes d’eau.

The composition is the most important and surely the most difficult part of the photography. It refers to the way the various elements in a scene are arranged within the frame. I always try to respect the rule of thirds and I prefer to compose horizontally as it is natural for us (we see our world horizontally and the camera sees it in this way too).  To enhance my photo, I try to place the leading lines in my composition (straight, diagonal, curved, radial…). Sometimes, you can also integrate some symmetry and patterns, which can introducing tension and a focal point to the scene. To obtain some lighting and sparkling effect of my image, I add a few water drops with diffuser or pipette. The photographer’s secret weapon that should always be in your camera bag is a small spray bottle of water. This way, no matter what time of day, you’re shooting and no matter if there is dew or not, just give the flower a few spritzes and voilà! You have a dew covered flower. If you want to make your water drop a little bit bigger, try adding some glycerin to the water. It will help the water molecules bond together and make bigger “dew drops.”

28

30

2

La stabilité joue un rôle essentiel et reste toujours ma priorité : il faut être à l’aise tout en restant stable. Lorsque nous tenons notre appareil, nous ne sommes jamais parfaitement stables et ces micro-mouvements génèrent le flou de bougé qui gâte complètement notre image. Je n’utilise jamais le trépied pour les photos d’insectes et je les photographie à main levée. Cela me permet de déclencher mon boîtier rapidement et de me déplacer vite d’un endroit à l’autre. Par contre, pour les sujets immobiles je m’en sers régulièrement. Cela me permet de réfléchir à une bonne composition d’image en prenant mon temps et d’obtenir une image nette du premier coup.

Stability is very important in photography. It is essential for avoiding blurred photos, especially when shooting in low light. The best way to stay stable is using our camera properly and supporting it correctly (the best way is to have camera raised to your eyes and supporting the weight of the lens with your left hand). I never use the tripod for my insect shots (it is uncomfortable for me) but I do it for static subjects. It’s guaranteed to come out a much sharper image, the composition of each picture is more accurate, the axes are better aligned, and the rule of thirds is respected every time.

12

20

3

Parmi une centaine de photos, je n’en retiendrai que 3 ou 4. Je photographie en RAW ce qui me laisse une large marge de manœuvre pour intervenir et corriger des défauts éventuels. Ensuite, je les traite dans Lightroom.

One of the most time-consuming things is going through all the unedited images I took and choosing my best photos, the ones to keep, and which images to pass by. Of the hundreds of photos I take, I select only 3 or 4. I always shoot in RAW and I edit my photos in Lightroom (the difference when you shoot in JPEG format is that the camera does its own processing to convert the RAW information into a JPEG. When you shoot RAW, you are able to do that processing yourself. You can make the decisions on how the image should look, and produce way better result)

Et voici les liens vers mes livres préférés  (to check my favourite books, click on the link) :

Michael FREEMAN « L’oeil du photographe et l’art de la composition »

Martin EVENING « Lightroom 6/CC pour les photographes »

Anne-Laure JACQUART « Composez, réglez, déclenchez! La photo pas à pas »

Haje Jan KAMPS « Les règles de la photographie et l’art de les enfreindre »

Dominique MARTIRE « Le guide des plus beaux papillons et leurs fleurs favorites »

Wolfgang DIERL « Insectes de France et d’Europe »

 

 

 

 

 

5 réflexions sur “Hello Autumn

  1. Wow Liv! Very well written! I like how you explain how you take your pics. I’m taking an on line course in photography and this just confirms what they say. It’s helpful to see it applied and explained in your photos (which are fantastic). I can’t wait to read more!! 👍🏽

  2. Thanks so much for this! I very much relate to how much shooting macro takes me back to being the young child seeing all of the wonderful little things going on at ground level! I also appreciate your sharing specifics of your process! And, of course, the photos! Wonderful entry. I can’t wait for the next one as well!
    Lee
    Long View Photography

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.